Sénégal : La gestion du BRT de Dakar confié au Fonds Meridiam

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 64h14min

Le fonds d'investissement français Meridiam vient de décrocher le contrat de concession du BRT (Bus Rapid Transit) de Dakar pour une durée de 15 ans. Une convention a à cet effet été signée ce 21 mars entre le gouvernement sénégalais et le Fonds, en présence de Macky SALL, le président du Sénégal et David Malpass, président du groupe de la Banque mondiale.

Similaire au métro, le Bus Rapid Transit (BRT) est un système de transport en commun offrant des services plus rapide et réguliers que les bus traditionnels. Sa particularité est qu'il opère sur des voies réservées généralement alignées sur le centre de la route.

Sur la période de concession, Meridiam et ses partenaires Keolis et Fonsis, le fonds souverain du Sénégal, s'engagent à investir plus de 135 millions d'euros, soit 88,5 milliards FCFA, pour l'exploitation, la maintenance du matériel roulant et des systèmes du BRT qui disposera d'une flotte de 121 bus, 100% électriques.

Voir aussi - Côte d'Ivoire : 175 milliards FCFA de la Banque mondiale pour la ligne de BRT entre Yopougon et Bingerville

D'un coût de 296 milliards FCFA, financé la Banque mondiale et la Banque européenne d'investissement, le BRT de Dakar dont la mise en service est prévue pour l'été 2023, permettra de relier le centre-ville de la capitale à la ville côtière de Guédiawaye, au nord de Dakar, distante de 18,3 km

L'infrastructure qui comprendra 4 services différents (1 BRT omnibus et 3 BRT express) permettra de transporter plus de 300 000 personnes chaque jour en un temps record de 45 min et de desservir 14 communes et 23 stations.

Ce projet devrait générer environ 1000 emplois directs et réduire de plus de 59 000 tonnes par an les émissions de gaz à effet de serre dans la capitale.

Olivia Yao

Publié le 23/03/22 10:31

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

peO6QKEQMtV5UIAlJBFI3oVHsTYXAlHPFFfor5iVG28 False