sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

UEMOA : Les secteurs des services, du commerce et de l’industrie, parmi les plus affectés par la Covid-19

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 8h35min

Dans un rapport intitulé " Impact de la pandémie de la Covid-19 sur le secteur privé de l'UEMOA " par la Chambre consulaire régionale, il ressort que les entreprises du secteur des services ont été les plus éprouvées par la crise sanitaire liée à la Covid-19 de l'avis de 87% des 56 organisations professionnelles de l'Union, suivies des entreprises du secteur du commerce (71%), de l'industrie (62%), de l'artisanat (56%) et de l'agriculture (48%).

Si le secteur des services a été autant affecté, c'est en grande partie à cause de l'arrêt quasi-total des activités de tourisme, d'hôtellerie, de restauration, d'agence de voyage qui pâtissent des effets des fermetures des frontières et des confinements des villes présentant des cas positifs.

Le secteur financier a également subi les difficultés de remboursement des clients, la baisse des demandes de crédit due à l'incertitude liée à cette pandémie, note le rapport.

Voir aussi - Covid-19/UEMOA : Les secteurs d'activité les plus affectés

Ainsi, pour la plupart des entreprises du secteur des services, leur chiffre d'affaires devrait connaitre une baisse d'au moins 50% si la pandémie perdurait jusqu'en fin juin 2020.

Dans le commerce, les entreprises les plus touchées opèrent dans le secteur informel notamment celui de la vente des produits frais, le commerce de détail, le commerce de demi-gros, les exportations et les importations du fait de l'arrêt ou du ralentissement des activités.

Ces acteurs estiment avoir perdu entre 25% à 50% de leurs revenus à cause notamment de l'instauration des mesures de couvre-feu.

Concernant l'industrie, on note que les secteurs de l'agro-industrie, des BTP et de la construction immobilière, des mines, de l'industrie manufacturière et de l'industrie du pétrole sont les plus impactés par la Covid-19, en raison " de la rupture des circuits d'approvisionnement et de la diminution des volumes importés des matières premières du fait du confinement des populations des principaux pays fournisseurs, de la mise en hibernation de certains marchés publics du fait de la situation de crise ".

En conséquence, le chiffre d'affaire est en baisse de l'ordre de 25% dans tous les segments du secteur industriel. Par contre dans les BTP, il est estimé entre 25% à 50% de baisse.

Les baisses de revenus dans le secteur de l'artisanat sont également attendus ente 25% à 50%.

Enfin, le secteur de l'agriculture, de l'élevage et de la pêche, qui semble à priori le moins impacté par la Covid-19, enregistrerait une baisse de moins de 25% du chiffre d'affaires.

Dr Ange Ponou

Publié le 17/06/20 18:03

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.