Air Côte d’Ivoire annonce son premier vol commercial sur Casablanca le 14 mai prochain

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 24h15min

Air Côte d'Ivoire, annonce sa desserte vers l'Afrique du Nord avec comme destination Casablanca, la capitale économique marocaine, où le lancement de son premier vol commercial prévu pour le 14 mai prochain.

A partir de son hub de l'Aéroport international Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan, la compagnie nationale aérienne ivoirienne va opérer 4 vols par semaine, à savoir tous les jeudi et dimanche à 8h30 minutes, ainsi que les mardi et vendredi à 12h 20 minutes, pour un tarif à partir de 335 300 FCFA (511 euros) TTC en Aller/retour.

Voir aussi - Air Côte d'Ivoire connecte Bissau à ses 18 destinations

Sur la liaison Abidjan - Casablanca, Air Côte d'Ivoire se positionne sur un segment aérien dominé par Royal Air Maroc, qui y exploite depuis des années des vols au quotidien avec un taux de remplissage remarquable selon les spécialistes.

Le Royaume Chérifien va constituer ainsi la seconde desserte long-courrier d'Air Côte d'Ivoire, après Johannesburg (Afrique du Sud) en juin 2022, et également sa 26ème destination, qui comprendra désormais 21 destinations régionales et 5 domestiques. Après Casablanca, la compagnie va porter ses ambitions au-delà du continent en se projetant sur l'Europe, avec la desserte de Paris CDG avant fin 2024, ensuite dès 2025 Genève et Beyrouth, en 2026 Londres et l'Amérique (Washington, New York) en 2027, etc.

Après un peu plus de dix années d'existence dans ciel africain, soit depuis 2012, date de démarrage de ses activités avec 3 avions, la compagnie aérienne qui est l'un des fleurons de l'économie ivoirienne, a réussi à établir le hub d'Abidjan, en passant aujourd'hui à une flotte d'une dizaine d'appareils avec des livraisons imminentes d'autres commandes attendues auprès d'Airbus.

Le chiffre d'affaires quadruple en une décennie

Le chiffre d'affaires de la compagnie a quasiment quadruplé en 11 ans, passant de 33,09 milliards FCFA à 113,2 milliards FCFA à fin 2023. Sous l'angle du cumul, ce chiffre d'affaires s'est établi à 992 milliards FCFA (1,51 milliards d'euros). Le trafic des personnes transportées qui était de 263 103 a triplé sur la décennie pour atteindre 740 705 voyageurs, pour un total cumulatif comptabilisé à 6,7 millions de passagers.

Voir aussi - Air Côte d'Ivoire passe commande de deux A330neo pour ses vols long courrier

Au regard de ses excellents progrès réalisés, Air Côte d'Ivoire qui entend consolider ses acquis, porte désormais le cap à ‘'devenir la porte de sortie et d'entrée de l'Afrique de l'Ouest, du Centre et du Nord vers l'Europe, l'Amérique et autres, avec pour défi majeur d'être une compagnie pérenne et rentable'', avait signifié Laurent Loukou, son directeur général le 25 janvier dernier.

Certifiée IOSA, première norme mondiale pour la sécurité des procédures d'exploitation des transporteurs aériens, depuis 2017, Air Côte d'Ivoire se positionne comme un catalyseur de l'Aéroport international Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan, en détenant environ 40% du trafic global de passagers. Ce statut impacte positivement les activités de l'ensemble des prestataires opérant sur la plateforme aéroportuaire.

L'entreprise qui compte à présent près de 600 employés, s'est également investie pour la formation d'un total de 32 pilotes et 20 mécaniciens, ainsi qu'à la création d'une école de formation de pilotes avec l'INP-HB de Yamoussoukro et Airways formation.

Voir aussi - Johannesburg, première desserte long courrier d'Air Côte d'Ivoire

Les nouvelles perspectives visées sur les huit prochaines années (2023–2031) sont entre autres, la poursuivre de son plan d'investissement dans la formation et les infrastructures techniques. Il s'agit entre autres de la poursuite à la finalisation du projet de création d'une part, de l'école de formation des pilotes, et d'autre part celui des mécaniciens aéronautiques pour des coûts d'investissement respectifs de 2,1 milliards FCFA et 765 millions FCFA. En outre, l'exécution du projet de réalisation d'un hangar de maintenance aéronautique et la mise en œuvre du plan de compétitivité de la compagnie.

Narcisse Angan

Publié le 23/04/24 16:54

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

UkpG8oY3yV2Cty7uZqMFTm0R51o2fmXQGnFTY6xKBgw False