La référence de l'actualité économique dans l'UEMOA

sikafinance, bourse Côte d'Ivoire

Alibaba écope d’une lourde amende de 2,33 milliards d’euros

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 5h42min

Alibaba

Alibaba vient d'écoper d'une lourde amende de 2,33 milliards d'euros, soit plus de 1 528 milliards FCFA, un peu plus de 2 fois le PIB de certains pays, après avoir été épinglé par le gouvernement chinois pour des pratiques " anticoncurrentielles ".

Cette sanction prononcée le 10 avril par le SAMR, le régulateur chinois, à la suite d'une enquête qui a duré près de 4 mois.

L'affaire remonte en décembre 2020. En effet, selon des allégations, il avait été révélé que depuis 2015, profitant de sa notoriété dans le domaine du e-commerce, le géant chinois avait mis en place des " pratiques anticoncurrentielles " et " des clauses d'exclusivité forcée ", qui contraignait les commerçants à vendre leurs produits uniquement sur sa plateforme de commerce électronique.

Déjà en novembre 2020, sous pressions du régulateur, Alibaba avait dû sursoir à l'entrée en bourse de sa filiale Ant Group, une offre publique de vente (OPV) qui aurait été la plus importante de l'histoire.

Relevons toutefois que même si cette amende peut paraître énorme, elle ne correspondant qu'en environ 4 % du chiffre d'affaires du groupe en 2019. " Cette amende n'aura pas de conséquences significatives sur les affaires d'Alibaba ", a assuré Daniel Zhang, PDG d'Alibaba, qui a par ailleurs ajouté que le groupe s'engagerait à fidéliser ses clients en réduisant notamment ses frais de services.

À la suite de cette annonce du PDG, le cours de l'action Alibaba group a bondi de 9,34% à la clôture à la New York Stock Exchange et de 0,52% sur la place boursière de Hong Kong.

 

Olivia Yao

Publié le 13/04/21 08:15

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.