sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Bénin : Le PIB réel devrait croître de 6,4 % en 2019, selon le FMI

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 57h56min

Patrice Talon, président de a république du Bénin

Le Bénin devrait enregistrer un taux de croissance réel de 6,4% en 2019, sous l'impulsion notamment des secteurs de l'agriculture et du transport, selon les prévisions du FMI.

L'information a été donnée par Luc Eyraud, chef de délégation de l'institution, qui vient d'achever une mission de travail dans le pays dans le cadre de la FEC, le programme triennal de la facilité élargie de crédit (FEC).

Voir aussi-Bénin : La croissance du PIB attendue à 6,7% en 2019

‘'Les résultats obtenus dans le cadre du programme appuyé par le FMI ont été très satisfaisants au premier semestre 2019. Les performances économiques récentes du Bénin restent bonnes en dépit d'un environnement extérieur moins favorable et de la fermeture de la frontière avec le Nigeria'', a souligné Luc Eyraud, cité par le communiqué de l'institution du 6 novembre.

Evolution de certains indicateurs macroéconomiques, selon le FMI

L'inflation : Porté par une forte croissance de la production agricole, le taux d'inflation s'est affaissé de 1,4% au cours des neuf premiers mois de l'année 2019. Cette tendance devrait se maintenir bien en deçà du seuil communautaire qui est de 3% à fin 2019 et en 2020.

Le déficit budgétaire : Le déficit budgétaire pour l'année 2019 est estimé à 2,3 % du PIB. Des mesures de politiques budgétaires sur le projet de budget 2020 ont été prises afin de maintenir ce taux sous la norme régionale de l'UEMOA de 3,0 % du PIB.

La croissance 2020 :  la croissance devrait s'accélérer en 2020 et rester soutenue à moyen terme, tirée par le dynamisme de la production cotonnière, des BTP et des activités portuaires.

Ratio dette publique : Au niveau du ratio de la dette publique, le FMI a noté avec satisfaction que ‘'le taux se stabiliserait d'abord en 2019, puis diminuerait en 2020, en raison de la discipline budgétaire soutenue et de la forte croissance économique''.

‘'Le reprofilage de la dette en 2018 et l'émission d'euro-obligations en 2019 ont permis de réduire les coûts d'emprunt, de diversifier la structure de financement et d'allonger la maturité de la dette, a indiqué le communiqué.

Cependant, l'institution attire l'attention du gouvernement sur ces opérations d'emprunt qui pourraient affecter le profil de la dette.

Voir aussi-Le FMI débloque 22,1 millions de dollars en faveur du Bénin

Rappelons qu'au terme de la 4ème revue du programme FEC en juin dernier, le FMI satisfait des résultats économiques obtenus par le Bénin avait approuvé un décaissement de 22 millions de dollars en faveur du pays.

Olivia Yao

Publié le 07/11/19 17:50

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.