sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

CEDEAO : Le Nigéria et la Côte d’Ivoire, champions de l’évasion fiscale qui coûte 12 milliards $/an à la région

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 9h9min

En Afrique de l'Ouest, les évasions fiscales, c'est-à-dire, les fuites de bénéfices des entreprises ou particuliers vers les paradis fiscaux sont évaluées à environ 11,96 milliards de dollars chaque année.

Ce montant représente plus de 7% des recettes fiscales totales des 15 pays que compose la région ouest-africaine et en moyenne une perte de 16 dollars, soit 8 855 FCFA, par habitant.

Ces données ont été révélées par Tax Justice Network, un réseau britannique axé sur la recherche, l'analyse et le plaidoyer dans le domaine de la réglementation fiscale et financière internationale dans un rapport publié ce 20 novembre. 

Selon le rapport, par pays, le Nigéria est le plus impacté par le phénomène avec une perte de près de 11 milliards de dollars chaque année. Plus surprenant, la Côte d'Ivoire, 3ème économie derrière le Ghana, voit chaque année 237 millions de dollars échapper au fisc.

L'autre grande surprise est la Gambie et le Libéria, deux petits pays qui enregistrent chaque année entre 198 et 194 millions de dollars de fuites vers les paradis fiscaux.

Voir aussi - Afrique : Quand l'aide de la Banque mondiale est détournée vers les paradis fiscaux

Le Ghana et le Sénégal enregistrent eux, respectivement 168 millions et 158 millions de dollars d'évasion fiscale. La Guinée, le Burkina Faso, le Bénin et le Cap Vert sont les pays les moins impactés par le phénomène.

Plus globalement, l'évasion fiscale au niveau africain est estimée à 25,8 milliards de dollars chaque année.

Olivia Yao

Publié le 20/11/20 19:38

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.