Côte d’Ivoire : 194 millions d’euros de couverture d’assurance pour le financement de projets verts

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 19h56min

La SIACE, Société islamique pour l'assurance des investissements et des crédits à l'exportation, un assureur multilatéral de crédit et de risques politiques et membre de la BID et la BAD, Banque africaine de développement, ont signé un engagement stratégique de partage des risques visant à favoriser le développement durable en Côte d'Ivoire.

En vertu de cette collaboration, la SIACE a fourni une assurance de 194 millions d'euros, soit 127 milliards FCFA, couvrant la garantie partielle de crédit de 400 millions d'euros émise par la BAD contre le risque de non-paiement associé à une facilité de 533 millions d'euros accordée par Standard Chartered Bank (SCB), au gouvernement ivoirien.

Voir aussi - La Cote d'Ivoire lance l'expérimentation d'un biocarburant produit à partir de l'hévéa

Cette facilité sera utilisée pour le financement de projets environnementaux et sociaux, dans les domaines des énergies renouvelables, de l'éducation, du contrôle de la pollution, de la conservation de la biodiversité terrestre et aquatique, des infrastructures de santé, etc., conformément à la politique de développement durable de la Côte d'Ivoire.

Ce partenariat est donc essentiel pour renforcer le système de garantie partielle du crédit de la Banque, afin de permettre le financement nécessaire de Standard Chartered Bank. Cette transaction marque une étape importante pour la Côte d'Ivoire dans le renforcement de sa capacité à attirer des financements compétitifs à long terme dédiés aux projets Environnement, social et gouvernance (ESG).

‘'Nous sommes fiers de nous associer à la BAD dans cette initiative transformatrice, qui s'aligne sur notre mission de soutenir le développement durable et inclusif dans les États membres. En fournissant cette couverture d'assurance, nous soutenons non seulement la République de Côte d'Ivoire dans la réalisation de son ambitieux plan de développement national, mais nous contribuons également à améliorer les conditions de financement du pays dans des conditions de marché difficiles'', a déclaré Oussama Kaissi, directeur général de la SIACE, indique un communiqué publié ce 31 janvier.

Pour sa part, Hassatou N'Sele, vice-présidente de BAD chargée des finances a relevé : ‘'Ce prêt facilité par la BAD et la SIACE aidera la Côte d'Ivoire à réaliser de nouveaux progrès significatifs vers la contribution aux ODD et améliorer la qualité de vie du peuple ivoirien, compte tenu de la myriade de défis mondiaux et régionaux auxquels l'Afrique est actuellement confrontée''.

Narcisse Angan

Publié le 01/02/24 17:21

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

6Wfh4jBM6Kn3EFUrZujC8iX4loLVJ94-h00LnRwFV14 False