Côte d’Ivoire : les industriels projettent une hausse de la production sucrière de 40% à 280 000 tonnes

CI0000002028 - SCRC
La BRVM Ouvre dans 7h25min

L'industrie sucrière ivoirienne vise une production annuelle de 280 000 tonnes d'ici à 2025 contre environ 200 000 tonnes actuellement, a indiqué Jean-Pierre Champeaux, directeur général adjoint de SUCAF, lors de journées portes ouvertes organisées par l'entreprise ce 9 février sur son site industriel de Ferké1, dans le nord ivoirien.

Une ambition que les deux acteurs du secteur (avec SUCRIVOIRE) entendent réaliser avec l'appui du gouvernement ivoirien qui s'est engagé à protéger le marché local contre les importations frauduleuses qui restent la principale menace du marché.

Il faut dire que le marché local reste déficitaire avec une demande de 240 000 tonnes, soit un écart de 40 000 tonnes comblé grâce à des importations contrôlées. Toutefois, les entrées frauduleuses de sucre créent un déséquilibre et restent une menace permanente pour la filière.

Dans la perspective de cette hausse de la production, SUCAF, filiale du groupe Somdiaa, annonce avoir mis en place un plan de développement qui porte notamment sur la modernisation de ses pratiques culturales et l'acquisition d'équipements de pointe.

Avec une offre de 105 000 tonnes, l'entreprise prévoit dans le cadre de ce plan augmenter sa production à 125 000 tonnes d'ici 2022-2023. Elle avait déjà annoncé à cet effet un investissement d'environ 84 milliards FCFA, soit 128 millions d'euros.

Un objectif de 100 milliards FCFA d'investissement prévu par SUCRIVOIRE

De son côté, SUCRIVOIRE, filiale du groupe agro-industriel SIFCA,  table sur un projet d'investissement de plus de 100 milliards FCFA, soit 152,4 millions d'euros, sur la période 2018-2023 afin de transformer SUCRIVOIRE en une compagnie cannière, ce qui aura pour avantage doper la profitabilité de la compagnie.

Il est à noter que depuis le début de l'année, l'action SUCRIVOIRE a enregistré une hausse de 10,53% se classant dans le top 5 des plus fortes croissances de la BRVM.

Toutefois, la dernière publication de SUCRIVOIRE date d'avril 2018 avec un chiffre d'affaires du premier trimestre à 14,62 milliards FCFA contre 15,22 milliards FCFA au premier trimestre 2017 soit une baisse de 3,97%.

Jean Mermoz Konandi

Publié le 11/02/19 18:12

2 commentaires sur cet article. Participez à la discussion.
MOTYVES


12/02/19 09:05
Sucrivoire est une action à suivre toutefois il faut avoir un regard sur le poids des entrées frauduleuses de sucre en Côte d'ivoire c'est cela qui à mon sens freine l'évolution de cette action de valeur
ASSPAT


04/03/19 14:33
Merci,pour ce post ensemble contre la fraude et consommons ce qui sort de nos usines

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

SCJHGvtaMNQQrBR_pPUmZWz-Psw2DltCXOicCc4zX9k False