IATF 2023 : Près de 44 milliards de dollars d’accords commerciaux conclus

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 0h43min

L'édition 2023 de la Foire commerciale intra-africaine (IATF 2023) a permis de conclure d'importants accords commerciaux ainsi que des transactions d'une valeur de 43,8 milliards de dollars, a annoncé ce 2 décembre 2023, la Banque africaine d'import-export (Afreximbank), promotrice de l'évènement qui s'est tenu du 9 au 15 novembre 2023 au Caire.

Concrètement, ce montant représente la valeur de 426 accords commerciaux conclus dans 21 secteurs couvrant 52 pays, dont l'un plus notables concerne le cadre d'exportation de produits agricoles pour la sécurité alimentaire mis en place par plusieurs pays africains et les plates-formes industrielles intégrées ARISE, Arise IIP dans lesquelles Afreximbank a engagé 2 milliards de dollars.

Ces chiffres qui sont largement supérieurs aux attentes traduisent le fait que l'IATF est "le premier événement commercial et d'investissement en Afrique, avec la capacité unique d'augmenter le commerce et l'investissement intra-africains, en particulier dans le contexte de la mise en œuvre de l'accord de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf)".

"S'appuyant sur les succès de l'IATF 2018 et de l'IATF 2021, je suis fier de dire que le buzz et l'énergie générés par l'IATF2023 seront ressentis à travers l'Afrique et au-delà pour de nombreuses années à venir. Ensemble, nous avons exploré de nouvelles possibilités et ouvert de nouvelles portes pour un avenir plus radieux de notre continent", a déclaré Kanayo Awani, vice-présidente de l'Intra African Trade Bank, division de la banque chargée de conduire toutes les activités commerciales intra-africaines.

L'IATF 2023, c'est 130 pays participants pour 1 939 exposants et 28 282 personnes participantes présentes physiquement et à travers la plateforme virtuelle de l'IATF.

Pour rappel, l'IATF est initiative mise en place dans le cadre de l'opérationnalisation de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), par l'Union africaine (UA) en partenariat avec la Banque africaine d'import-export (Afreximbank), en vue de la promotion des échanges commerciaux intra-africains. Elle constitue notamment un puissant outil pour renforcer les échanges commerciaux encore faibles entre les pays africains et estimés entre 16% et 18%.

Dr Ange Ponou

Publié le 03/12/23 17:58

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

SCJHGvtaMNQQrBR_pPUmZWz-Psw2DltCXOicCc4zX9k False