Idrissa Nassa sur les traces de Société Générale Tchad

BF0000000604 - CBIBF
La BRVM Ouvre dans 0h48min

Le patron du Groupe Coris Idrissa NASSA, à la tête d'une délégation, conduit une mission au Tchad où il a été reçu ce 15 août par le président Mahamat DEBY ITNO. Un déplacement qui nul doute est en lien avec le rachat de la filiale locale du groupe Société Générale annoncée le 7 juin dernier.

La transaction qui doit encore obtenir l'aval du régulateur bancaire de la zone CEMAC pourrait être finalisée ‘'avant la fin de l'année'' comme l'a annoncé le groupe français.

Voir aussi - Rachat de Société Générale Mauritanie : Idrissa Nassa reçu par Mohamed Ould Ghazouani

Société Générale Tchad qui dispute le leadership du marché local revendiquait, en juin 2021, plus de 60 000 clients, 14 agences et 31 DAB. Selon les données consultées par Sika Finance auprès du groupe français, fin 2022, l'établissement a enregistré environ 29 millions d'euros de PNB (chiffre d'affaires), soit un peu plus de 19 milliards FCFA, pour un résultat avant impôt d'environ 4 millions d'euros, soit 2,6 milliards FCFA.

Voir aussi - Congo, Guinée Equatoriale, Mauritanie, Tchad : Que valent les filiales que compte céder Société Générale

Le rachat de la filiale (qui porte sur la totalité des 67,8% de l'actionnariat détenu par Société Générale), une fois définitivement acté, fera entrer le groupe Coris sur son premier marché dans la zone CEMAC et le onzième en Afrique, en comptabilisant Société Générale Mauritanie dont le processus de rachat est également en cours.

Jean Mermoz Konandi

Publié le 16/08/23 13:17

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

eY6O_mQqyycQA-Embz5XCfWEFS-SCAGk2aOK0pcJHBA False