La perte de SUCRIVOIRE se creuse de 98% au 3ème trimestre 2021

CI0000002028 - SCRC
La BRVM Ferme dans 0h38min

L'activité de SUCRIVOIRE, la filiale du groupe agro-industriel SIFCA, a été bien morose au terme des 9 premiers mois de l'année en cours. Sur la période sus indiquée, les volumes vendus pendant les fêtes de Pâques et de Ramadan ont connu une contraction, ce qui a pour conséquence le retrait de 7% du chiffre d'affaires qui est ressorti à 44,96 milliards FCFA sur le 3ème trimestre 2021.

La baisse des ventes a mené à la dérive le résultat d'exploitation qui a chuté de 53% à 510,3 millions FCFA sur le 3ème trimestre. Et le résultat financier s'est détérioré de 26% à -1,95 milliard FCFA, suite à la mise en place d'un emprunt bancaire en janvier 2021 pour le financement d'un projet d'augmentation des capacités de production des usines.

S'inscrivant dans cette dynamique, le résultat des activités ordinaires est ressorti à -1,44 milliard FCFA au 3ème trimestre 2021 contre -463,4 millions FCFA à la même période en 2020, soit une forte dégradation de 210%.

Retrouvez les cours et graphiques ainsi que nos conseils et analyses sur la valeur SUCRIVOIRE

Ces contreperformances ci-dessous n'ont fait que plomber le résultat net dont la perte s'est creusée de 98% à -1,85 milliard FCFA au 3ème trimestre 2021.

Pour ce qui est des perspectives, le management indique que la recherche d'amélioration de productivité et les chantiers contribueront à la remontée de la profitabilité de SUCRIVOIRE. Dans ce cadre, la société a signé en octobre dernier un accord avec le gouvernement en vue d'accroître sa production et renforcer sa productivité, en engageant un plan d'investissement quinquennal (2021-2025) de 106 milliards FCFA qui devra porter sa capacité à 160 000 tonnes à termes et avoir pour effet " une baisse de 150 FCFA du coût de production " au kilogramme selon les projections.

Voir aussi - BRVM : Sucrivoire va améliorer sa rentabilité avec la baisse de son coût de production

Notons par ailleurs que la campagne sucrière 2021-2022 devrait enregistrer un volume d'un peu plus de 92 000 tonnes, en légère baisse comparé à la campagne précédente à cause de certains facteurs défavorables (déficit énergétique, forte sècheresse etc.)

Comportement de l'action SUCRIVOIRE à la BRVM

Pour accéder à la publication cliquez ici

Olivia Yao

Publié le 12/11/21 09:50

2 commentaires sur cet article. Participez à la discussion.
Jean Philippe


12/11/21 17:34
Courage à SUCRIVOIRE. Dans l'entreprenariat, il Ya des hauts et des bas.
HisterCapital


16/11/21 14:59
Vos commentaires ressemblent à ceux d'un bot

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

wyizH7oJTcwZT5t4sttC5FI_8AeHvVKnP3OuziKefQg False