Le Niger gel l’ensemble des permis de recherche minière en cours

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 19h28min

Le Niger est secoué depuis quelques jours par une affaire de trafic illicite d'or qui fait grandement bruit dans le pays. En effet, une importante quantité de lingots d'or équivalent à 1 400 kilogrammes, d'une valeur marchande estimée à 60 milliards FCFA (91,4 millions d'euros), sortie frauduleusement du pays à destination de Dubaï, a été saisie à l'aéroport d'Addis Abeba en Ethiopie en début d'année.

La cargaison n'avait aucun document officiel, ce qui a du coup attiré l'attention des autorités aéroportuaires éthiopiennes, qui ont très vite informé les autorités nigériennes.

Aussitôt saisi, et sans attendre les conclusions de l'enquête qui a été ouverte, le général Tiani Abdourahamane, chef de la junte militaire au pouvoir au Niger a décidé de l'annulation des derniers permis de recherche minière. Il a également procédé systématiquement à la réaffectation de 82 agents des douanes, de la police, de la gendarmerie, et des eaux et forêts, précédemment en service à l'aéroport de Niamey.  

Selon des sources, dont RFI, citant l'initiative pour la transparence des industries extractives, les exportations d'or du Niger à fin 2022 se sont élevées officiellement à 235 kilogrammes, pour une valeur d'un peu moins de 10 millions d'euros, soit 6,55 milliards FCFA. Mais des investigations faites à partir de Dubaï montrent que les Emiratis ont importé pour 457 millions d'euros (300 milliards FCFA) du Niger. Cet écart important de recette, traduit l'ampleur du trafic illicite du métaux précieux du Niger vers les Emirats arabes unis.

La section nigérienne de Transparency International, ONG de lutte contre la corruption dans le monde, s'est dit pour sa part scandalisée, et s'interroge : ‘'comment de telles quantités d'or peuvent-elles sortir du principal aéroport du pays sans être détectées ?''.

Dans une déclaration produite le 18 janvier dernier et relayée par la presse la locale, Transparency International exige toute la lumière sur la situation et s'engage à mener des investigations.

Narcisse Angan

Publié le 24/01/24 11:27

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

6Wfh4jBM6Kn3EFUrZujC8iX4loLVJ94-h00LnRwFV14 False