Les 5 géants de la cimenterie en Côte d’Ivoire

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 8h5min

Profitant du boom économique enregistré par la Côte d'Ivoire depuis 2011, avec la multiplication d'importants projets d'infrastructures, le marché du ciment a attiré de nombreux acteurs au point de figurer au nombre des secteurs les plus dynamiques de l'économie ivoirienne. En 2019, le chiffre d'affaires global des 17 sociétés de ciment en activité s'est élevé à plus de 236 milliards FCFA.

Parmi celles-ci, l'on retrouve des filiales de multinationales qui dominent de loin le secteur ; les cinq plus grandes entreprises représentaient en effet, 82% du chiffre d'affaires global enregistré en 2019.

La filiale ivoirienne du géant suisse des matériaux de construction Lafargeholcim reste jusque-là indéboulonnable sur le marché local du ciment. Avec ses 66 milliards FCFA de chiffre d'affaires réalisé sur la période sous revue, elle rafle la première place du classement. Installée au bord de la lagune Ebrié depuis plus d'une soixantaine d'années, sa riche expérience lui donne une bonne maitrise du marché ivoirien. C'est alors à juste titre qu'elle a réussi à positionner sa marque de ciment ‘'Bélier'', produit à 2,5 millions de tonnes par an, comme une référence.

Arrivée en 2013 sur le marché ivoirien, l'entreprise marocaine Ciments de l'Afrique (CIMAF) a très vite pris du galon. Deuxième du classement avec un chiffre d'affaires de 44 milliards FCFA, la société, depuis le démarrage de ses activités, n'a cessé de multiplier ses unités de production (Abidjan, Bouaké).

Le groupe marocain dispose d'une seconde entité en Côte d'Ivoire, CIMAF San Pedro implantée dans la ville portuaire de San Pedro et qui dessert principalement les marchés du Libéria et de la Sierra Léone. En 2019, son chiffre d'affaires était de 20 milliards FCFA, ce qui la loge au quatrième rang des plus importantes cimenteries du pays.

Respectivement aux troisième et cinquième places, l'on retrouve  SCA, l'autre acteur historique du marché, et Prestige ciment de Côte d'Ivoire, filiale d'un groupe chinois qui a ouvert ses portes en 2019. Ces deux entreprises ont généré respectivement en 2019, 42 milliards FCFA et 19 milliards FCFA de chiffre d'affaires.

Par ailleurs, pour les professionnels, des données plus détaillées (de 2015 à 2020) sur la vingtaine de sociétés de ciment du marché ivoirien, y compris les informations financières (EBITDA, marge nette, résultats, dividendes, etc.) sont disponibles sur la plateforme SIKA FINANCE PRO/PRIVATE EQUITY.

Voir aussi - Côte d'Ivoire : Les 10 plus grandes sociétés de transformation de cacao

Junior KONAN

La Rédaction

Publié le 19/08/21 08:56

3 commentaires sur cet article. Participez à la discussion.
Jean Philippe


19/08/21 10:49
Merci pour ces informations au sujet du marché du ciment qui est également un secteur porteur.
websika2


19/08/21 09:01
Merci beaucoup de nous lire régulièrement et de commenter nos articles.

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

CvuA_imzJdwvbWiZrsVY_U3RdbJ7PKnHywlO05ozwDU False