L’euro plonge face aux incertitudes nées du conflit entre la Russie et l’Ukraine

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 12h7min

Le conflit entre la Russie et l'Ukraine avec le début effectif des hostilités le 24 février 2022 a des conséquences de plus en plus insoupçonnées sur l'économie mondiale.

L'une de ces répercussions concerne la dégringolade de l'euro, la monnaie commune à 19 pays en Europe, face au dollar américain, la principale devise de référence au niveau international.

Le taux de change euro/dollar connu sous le sigle EUR/USD a fondu progressivement au fur et à mesure que le conflit s'intensifiait pour ressortir à 1,0262 ce 05 juillet 2022, contre un plus haut à 1,39329 au 18 mars 2014, soit son plus bas niveau face au billet sur près de deux décennies (20 ans).

                                                                                                     Source : Sika Finance

Cette perte de confiance en la monnaie européenne peut s'expliquer par une série de plusieurs facteurs, dont la hausse des prix des produits énergétiques, la flambée des prix des matières et une politique monétaire plus laxiste de la zone.

L'un des corollaires de la crise russo-ukrainienne est la forte remontée des prix des produits énergétiques tels que le pétrole, le gaz et l'engrais dont la Russie est l'un plus importants producteurs au monde. En conséquence, la forte dépendance de la zone euro aux ressources énergétiques russes se matérialise par une inflation galopante dans cette région.

Il s'en est suivi en outre un renchérissement des prix des matières premières comme les céréales, dont la Russie et l'Ukraine sont les deux importants exportateurs.

D'autre part, la politique monétaire de la zone euro plus laxiste face à la montée des prix a également desservi à l'euro. En effet, pour l'heure c'est seulement un relèvement de 25 points de base qui a été annoncé par la présidente de la BCE (Banque centrale européenne), alors qu'à mi-juin 2022, la Réserve fédérale (FED) avait déjà procédé à un relèvement de 75 points de pourcentage, soit sa plus forte hausse depuis 1994, pour tenter de contrôler une inflation de plus en plus désastreuse.

En Afrique, ce regain du dollar va surenchérir le coût des importations, ainsi qu'un alourdissement de la part de la dette libellée en dollar.

Dr Ange Ponou

Publié le 06/07/22 10:40

1 commentaire sur cet article. Participez à la discussion.
Folly


07/07/22 14:59
La guerre en Ukraine prendra fin en Décembre 2022.

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

0JImG9RBFqkuj1G1wUqsScjFW9cx2R-eAkp34ldy6Vs False