Mali : 95 milliards FCFA pour les travaux d’aménagement de l’axe Bamako - Kati

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 18h17min

Longtemps attendu par la population, le projet d'aménagement routier devant relier Bamako, la capitale malienne, et Kati, ville située au Nord-Ouest de Bamako, en passant par Koulouba, est désormais une réalité. Le lancement des travaux de réalisation dudit projet a eu lieu ce 1er février à Bamako, en présence du colonel Assimi GOITA, président de la transition malienne.

D'un coût global de 95 milliards FCFA (160 millions de dollars), l'ensemble des travaux portent sur l'aménagement en 2X2 voies de la section Bamako-Koulouba-Kati et également la section Petro Bama-Samé-Kati, l'embranchement GMS-Samè-Kati, la bretelle d'accès à l'hôpital du Point G et la réalisation de 7 km de voirie urbaine à Kati.  

Initié dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale des infrastructures de transport et du désenclavement, la réalisation de ces travaux qui seront exécutés sur une durée trois ans, vont contribuer à ‘'améliorer le confort et la sécurité des usagers, à faciliter davantage l'accès aux hôpitaux du point G et de Kati''. L'autre objectif est ‘'d'assurer la fluidité du trafic sur les axes routiers concernés, à réduire la durée de parcours entre la ville de Kati et le District de Bamako, à réduire les coûts de fonctionnement des véhicules et à prévenir les accidents de la circulation sur les voies'', indique la note gouvernementale publiée ce 1er février.

La pertinence de ce projet d'aménagement routier se justifie par le fait que ces routes ne conviennent plus à la densité du trafic, en raison de l'urbanisation rapide de Kati et ses environs. A titre d'exemple, la ministre en charge des Transports et des Infrastructures malienne, Dembélé Madina Sissoko, citée par la presse locale, a révélé qu'en 2022, ‘'le comptage de trafic sur l'axe Bamako-Koulouba-Kati était de 9 000 véhicules par jour, projetant une augmentation à 43 000 véhicules/j d'ici 2045''. Elle a également signifié que le comptage de trafic sur ce même axe avait atteint une moyenne journalière de 45 117 véhicules, incluant tricycles et deux-roues en 2023. A cela, s'ajoute les multiples accidents mortels enregistrés sur cette voie très fréquentée par les gros porteurs, dus à son mauvais état.

Narcisse Angan

Publié le 02/02/24 15:47

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

6Wfh4jBM6Kn3EFUrZujC8iX4loLVJ94-h00LnRwFV14 False