Moustapha SOW, PDG de SF CAPITAL : ‘’Nous avons pour ambition d’être une entité panafricaine couvrant les différents niveaux d'intermédiation financière’’

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 5h52min

Moustapha SOW, Fondateur et PDG de SF CAPITAL :

Nous avons pour ambition d'être une entité panafricaine couvrant les différents niveaux d'intermédiation financière

 

La quarantaine à peine, Moustapha SOW fait partie de cette jeune génération d'Africains qui portent l'African Dream. Formé à l'Université McGill au Canada, ce banquier sénégalais passé par Citigroup et Bank Of Montreal, a fait le choix de revenir sur le continent. Après avoir dirigé durant un peu plus de trois ans la direction régionale Afrique d'ICIEC, la filiale du groupe de la BID (Banque islamique de développement) en charge de la promotion des investissements étrangers et du commerce, Moustapha SOW a pris le pari de fonder SF Capital qu'il dirige depuis 2017. 

Banque d'investissement axée sur l'Afrique basée à Dakar, à Maurice et à Dubaï, SF Capital qui revendique plus de 7 milliards d'euros de financements mobilisés pour des projets sur le continent, vient d'acquérir MICROSEN, une institution de microfinance en vue sur le marché sénégalais. La raison ? " Nous avons envisagé SF Capital comme une entité panafricaine avec un périmètre couvrant les différents niveaux d'intermédiation financière ", explique-t-il dans cet entretien accordé à Sika Finance.  


SF Capital se définit comme une banque d'investissement, fournisseur de solutions et facilitatrice pour les investisseurs, qui revendique plus de 7 milliards d'euros de financements mobilisés pour des projets sur le continent. Pouvez-vous présenter votre institution ? 

SF Capital est une banque d'investissement panafricaine présente au Sénégal, à l'Île Maurice et à Dubaï avec des opérations dont les objectifs principaux sont notamment de combler le déficit de financement sur le continent africain au travers de financements structurés et de montages financiers adaptés. Nous sommes constamment dans la recherche de solutions locales pour développer l'Afrique, cette Afrique que nous voulons pour notre jeunesse et les générations futures. 

Nous sommes constamment dans la recherche de solutions locales pour développer l'Afrique, cette Afrique que nous voulons pour notre jeunesse et les générations futures.

Suivant cette vision, nous proposons des solutions de financement d'entreprise, financement de projet, financements structurés et ECA Finance avec une expérience dans l'exécution de transactions au Nigéria, au Ghana, au Burkina Faso, en République démocratique du Congo et au Sénégal.

SF Capital a bouclé en octobre le rachat de Microsen, une institution de microfinance basée à Dakar. Une acquisition présentée comme inscrite dans le cadre d'une ‘'stratégie de repositionnement dans le secteur des services financiers de la sous-région, et ce, à différents niveaux''. Comment expliquez-vous cet intérêt à être partie prenante directe du secteur et quelles sont vos ambitions ici ? 

Nous avons envisagé SF Capital comme une entité panafricaine avec un périmètre couvrant les différents niveaux d'intermédiation financière. C'est en cela que l'acquisition de MICROSEN SA s'inscrit dans notre stratégie à moyen terme dont l'objectif principal est de faciliter l'accès aux services financiers pour les populations généralement exclues du système bancaire traditionnel et d'accompagner efficacement le développement de leurs activités génératrices de revenus.

Nous avons envisagé SF Capital comme une entité panafricaine avec un périmètre couvrant les différents niveaux d'intermédiation financière.

A long terme, SF Capital a pour ambition de faire de MICROSEN SA la première institution de  microfinance au Sénégal, dans les 5 prochaines années, et l'une des premières en  Afrique d'ici 10 ans. Ainsi donc la repositionner afin de pouvoir relever les défis du secteur à travers des approches créatives et innovantes.

Nous aimerions redéfinir la proposition de valeur pour ce segment de marché, en le faisant de manière rentable, durable et impactant les personnes et l'économie de notre marché défini.

Est-ce à dire que vous envisagez d'autres acquisitions dans le secteur financier régional ? Quelles sont vos ambitions pour ce secteur ?

Notre objectif immédiat est de repositionner Microsen à la place qui lui revient sur le marché, avec la capacité nécessaire pour atteindre ses objectifs à moyen terme. Cependant, ...

Retrouvez la suite de cet interview dans la version numérique du magazine disponible en téléchargement gratuit via le lien ICI ou en cliquant sur l'mage ci-dessous.

 

Jean Mermoz Konandi

Publié le 11/04/23 12:06

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

1yYI1UvPGTwYv-HdC2QfnjgWtIbP1myg8SnwEE5pOvA False