Provenderie : Au Cameroun, le groupe NJS inaugure une nouvelle usine d’une capacité de 100 000 tonnes/an

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 24h4min

Provenderie du Cameroun (PDC), la plus jeune des filiales du groupe Noutchogouin Jean Samuel (NJS, du nom de son fondateur) axée sur les régions du Centre, Sud et Est, a inauguré ce 24 avril à Yaoundé une nouvelle usine de production d'aliments (farine, miettes, granulés) pour bétail et volaille. Installée sur une surface d'un hectare et dotée d'une capacité de production de 100 000 tonnes par an, cette unité de production a nécessité un investissement de 5 milliards FCFA (environ 7,6 millions d'euros). 

Déjà leader de l'industrie de l'élevage au Cameroun, le groupe NJS compte avec cette unité asseoir davantage son assise sur le marché national de la provenderie mais aussi à l'échelle des pays voisins de la CEMAC (Gabon, Congo, Centrafrique, Tchad, Guinée Équatoriale). “Nos pourront être fournis en direct aux éleveurs ou via les villes frontalières et les multiples dépôts existants du groupe NJS”, indique un communiqué de l'entreprise. Les éleveurs y trouveront leur compte puisque l'usine produira de l'aliment destiné  aux animaux de tout âge parmi lesquels les différentes gammes de poulets pondeuses, poulets de chair, porc, bétail, petits ruminants, chevaux, lapins et poissons. 

Une arme de plus contre la concurrence

Dans le souci d'autonomiser complètement ses activités une partie de la production de la nouvelle usine  servira à alimenter la ferme parentale du groupe NJS située à Obala à 38 km au nord de Yaoundé. Cette ferme qui approvisionne le marché du méridional du pays en œuf de table, parents et poussins, consomme entre 600 et 700 tonnes d'aliments par mois. NJS s'arme ainsi une concurrence qui s'annonce farouche dans la région avec l'entrée dans la filière du groupe Castel. En 2022, le brasseur a investi 25 milliards FCFA pour implanter une maïserie de 40 000 tonnes à Mbankomo dans la banlieue ouest de Yaoundé, et une ferme parentale à Mbandjock à une centaine de kilomètres de la capitale. À travers ces unités, le français ambitionne produire 11 400 tonnes d'aliments pour animaux par an, mais aussi 5,8 millions d'œufs, fournir du gritz de maïs à sa brasserie locale. Mais il ambitionne d'aller jusqu'au bout de la chaîne de valorisation de ce produit, notamment par la production d'aliments pour animaux, à raison de 11 400 tonnes annuelles, tout en se lançant dans l'élevage. Quant à la ferme de Mbandjock, elle va traiter annuellement 5,8 millions d'œufs et environ 90 000 poussins de chair par semaine. 

Une saine concurrence se dessine donc sur le marché avec pour seule bénéficiaire le tissu économique local. “La bataille que nous avons mené et à laquelle vous avez grandement contribué pour mettre fin aux importations de poulets, nous voulons l'engager sur d'autres filières comme le poisson et nous comptons énormément sur le groupe NJS”, a déclaré le ministre camerounais de l'élevage, le Dr Taïga. Avec une production locale très faible, le Cameroun importe encore la quasi-totalité du poisson consommé sur place. En 2022, c'est environ 203 milliards FCFA qui ont été dépensés pour importer le poisson congelé, selon les chiffres officiels. 

Voir aussi: Fertilisant : Le norvégien Yara quitte le Cameroun après 25 ans et cède ses actifs au groupe Noutchogouin

Un leadership qui se consolide

En dehors de PDC, le groupe Noutchogouin compte également parmi ses filiales Agrocam (production de poussins d'un jour), Belgocam (importation et commercialisation des intrants pour l'élevage) et surtout la SPC (alimentation du bétail, dont les produits rayonnent dans toute l'Afrique centrale ) implantée dans la région de l'Ouest. L'activité de cet acteur local est appelée à s'étendre davantage puisque NJS a repris il y'a moins d'un an les activités du norvégien Yara, leader de la production et la commercialisation des engrais et fertilisants dans le pays.

Cédrick JIONGO

La Rédaction

Publié le 24/04/24 18:22

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

UkpG8oY3yV2Cty7uZqMFTm0R51o2fmXQGnFTY6xKBgw False