La référence de l'actualité économique dans l'UEMOA

sikafinance, bourse Côte d'Ivoire

UEMOA/Secteur bancaire : Quels sont les pays qui ont le plus résisté à la Covid-19 ?

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 38h38min

Si le secteur bancaire de l'Union a réussi à porter son résultat net à 551,9 milliards FCFA fin 2020 contre 460,6 milliards FCFA fin 2019, c'est en grande partie grâce au dynamisme du secteur bancaire en Côte d'Ivoire, au Burkina Faso et au Mali sur la période.

Le rendement positif affiché par le secteur bancaire de la zone doit donc une fière chandelle aux établissements de crédit de ces 3 pays qui ont su se montrer plus résilients à la crise sanitaire avec des hausses significatives de leurs profits en 2020.

Les secteurs bancaires ivoirien, burkinabé et malien plus résilients à la Covid-19

En effet, selon la Commission bancaire de la BCEAO, le résultat net réalisé par le secteur bancaire en Côte d'Ivoire est passé de 227,5 milliards FCFA en 2019 à 242,5 milliards FCFA en 2020, soit une augmentation de +15 milliards FCFA.

Idem pour le secteur bancaire burkinabé dont le bénéfice 2020 a progressé de +14,6 milliards FCFA par rapport à son niveau de l'année précédente.

Parallèlement, le profit généré par le secteur bancaire malien s'est inscrit en hausse de +9,8 milliards FCFA sur la même période. Une tendance suivie par les établissements de crédit au Bénin avec une croissance du résultat net de +4,5 milliards FCFA à 24,5 milliards FCFA fin 2020.

Recul du bénéfice des établissements bancaires au Sénégal, au Togo et en Guinée-Bissau

Cette évolution a toutefois été fortement contrariée par les contreperformances enregistrées par les secteurs bancaires au Togo, en Guinée-Bissau, au Sénégal et dans une moindre mesure au Niger.

Dans ces pays, les secteurs bancaires ont vu leurs résultats nets baissé respectivement de 12,6 milliards FCFA, 10,1 milliards FCFA, 8,8 milliards FCFA et 2,7 milliards FCFA au cours de l'exercice 2020, en lien notamment avec la crise sanitaire de la Covid-19.

Globalement, la performance positive du secteur bancaire de l'Union, malgré la crise sans précédent de la Covid-19, a été aussi favorisée par la politique monétaire accommodante de la BCEAO qui a garanti un financement adéquat des économies de la zone.

Dr Ange Ponou

Publié le 08/07/21 17:55

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.