UMOA : Le Burkina ouvre le bal des émissions de 2022 avec une levée de 36,5 milliards FCFA

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ferme dans 0h43min

 

Le Burkina Faso a ouvert le bal des émissions des titres publics sur le marché monétaire de l'UMOA au titre de l'année 2022. Le pays a réussi ce 5 janvier à mobiliser 36,5 milliards FCFA auprès des investisseurs de la région à l'issue d'une émission de bons assimilables du trésor (BAT) de maturité 1 an qui a été bien accueillie.

Ce sont dans le détail 45,04 milliards FCFA qui ont été proposés par le Burkina Faso qui sollicitait initialement 35 milliards FCFA, ce qui fait ressortir un taux de couverture de 128,68% du montant mis en adjudication.

L'opération a attiré 9 participants en provenance de seulement 4 des 8 pays de la région. Les investisseurs du Burkina Faso ont été bien entendu les plus actifs avec 27,04 milliards FCFA proposés. La Côte d'Ivoire et le Bénin ont proposé 14 milliards FCFA et 3 milliards FCFA quand le Mali soumissionnait à hauteur d'1 milliard FCFA.

Au terme des adjudications, le taux marginal est ressorti à 3,4427%, le taux moyen pondéré à 2,9225%, pour un rendement moyen pondéré de 3,01%.

Notons que les emprunts mobilisés sur le marché monétaire de l'UMOA sont affectés au financement du budget. Celui du Burkina Faso au titre de l'année 2022 arrêté à 2 349 milliards FCFA en recettes et 2 919 milliards FCFA en dépenses.

Olivia Yao

Publié le 06/01/22 08:27

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

nHZF_3KO4_9mWV8QlTe4E_lB3DujZYigWqBolXocJz0 False