BRVM : Radiation de l’action TRITURAF de la cote

CI0000000311 - TTRC
La BRVM Ouvre dans 31h8min

Dans une note publiée dans son bulletin officiel ce 21 septembre 2022, la BRVM informe de la radiation de la cote du titre TRITURAF symbolisé par TTRC qui interviendra le mercredi 5 octobre 2022. Cette décision fait suite au jugement civil N°001/2017 du 8 février 2017 relatif à la clôture des opérations de liquidation des biens de ladite société.

Ayant démarré ses activités en 1975 à Bouaké, TRITURAF était spécialisée dans la trituration de graines oléagineuses d'origine végétale. Elle produisait ainsi de l'huile alimentaire à base de graines de coton, palmiste et autres. La société avait également pour activité, la production du beurre de karité, de cacao et les tourteaux de coton pour les filières agricole et bovine, constituant l'une des industries phares du centre du pays à l'époque.

Confrontée à un manque de trésorerie et à des problèmes d'approvisionnement en matières premières en lien avec la crise qu'a traversé la Côte d'Ivoire (2002-2011), l'activité de TRITURAF sera totalement arrêtée dans le courant de janvier 2008 à septembre 2009. Repise pour 480 millions FCFA lors d'une vente aux enchères en 2009 par l'Ivoiro-français Alexandre Keita, la société reprend ses activités sous l'appellation d'Olheol en 2013. De nouveau confrontée à un manque d'approvisionnement en matières premières, la société n'arrivera pas à atteindre sa pleine capacité de production et sera une fois de plus mise en liquidation.

Notons par ailleurs que l'action TRITURAF (TTRC), cotée à la BRVM, n'avait plus fait l'objet de transactions depuis le 20 septembre 2013. C'est le 8 février 2017 qu'un jugement prononcera la clôture des opérations de liquidation de la société, à partir duquel la BRVM procédera le mercredi 5 octobre à la radiation du titre de sa cote, après 24 ans de présence.

En théorie, dans une telle situation de liquidation, les fonds mobilisés sont destinés en priorité aux créanciers de l'entreprise (fournisseurs, clients, banques, salariés…), avant la prise en compte éventuelle (en cas de reliquat) des actionnaires.


Sékou KARAMOKO

La Rédaction

Publié le 23/09/22 12:22

TRITURAF
490,00 XOF 6,52%
ACTUALITES RELATIVES
1 commentaire sur cet article. Participez à la discussion.
Folly


24/09/22 04:21
Pour ma part l'argument évoqué dans cet article n'est pas la raison véritable.

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

FrsScoYKMNL9w9sZsF0oZdXG_abXiVncriyAmWpYNFM False