Côte d’Ivoire : Un accord de 1,3 milliard USD conclu avec le FMI pour lutter contre les aléas climatiques

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 18h43min

Les services du Fonds monétaire international (FMI) qui ont effectué une mission virtuelle du 23 janvier au 14 février 2024 en Côte d'Ivoire sont parvenus à un nouvel accord financier au titre de la Facilité pour la Résilience et la Durabilité (FRD) avec le pays pour un montant de 975,6 millions de DTS, soit environ 1,3 milliard de dollars.

Cet accord qui doit être encore approuvé par le Conseil d'administration du Fonds devrait soutenir le programme de réformes des autorités ivoiriennes en matière d'adaptation et d'atténuation climatiques, en particulier dans les domaines de l'agriculture, du transport, des infrastructures, et de la gestion des finances publiques.

"La Côte d'Ivoire et son économie sont exposées et vulnérables au changement climatique, notamment dans le secteur agricole et les secteurs d'activités économiques dans les zones côtières. Dans le même temps, les émissions de gaz à effet de serre et la pollution dans les zones urbaines augmentent et constituent des défis additionnels", a déclaré Olaf Unteroberdoerster qui conduisait la mission pour justifier ce nouvel accord.

Plus concrètement, "ce nouveau programme aura pour objectif d'améliorer la résilience face au changement climatique à travers la mise en œuvre d'un ensemble de mesures de réformes ambitieuses pour pallier les défis identifiés, à savoir (i) l'intégration du climat dans la gestion des finances publiques ; (ii) le renforcement de la gouvernance des politiques climatiques ; (iii) la réduction de l'exposition et de la vulnérabilité du secteur agricole ; (iv) l'accroissement des financements verts et durables ; (v) la réduction de la vulnérabilité aux inondations et à l'érosion côtière, et (vi) la réduction des émissions de gaz à effet de serre", a précisé le communiqué de l'institution.

Rappelons que ce nouveau programme fait suite à celui conclu en avril 2023 entre le pays et l'institution de Bretton Woods sur une période de 40 mois portant sur une enveloppe de 3,5 milliards de dollars au titre du mécanisme élargi de crédit (MEDC) et de la facilité élargie de crédit (FEC).

Voir aussi - Côte d'Ivoire : Vers un décaissement record de 3,5 milliards de dollars du FMI

C'est à ce juste titre que Olaf Unteroberdoerster ait déclaré que "les revues du programme FRD coïncideront avec celles des accords au titre de la facilité élargie de crédit (FEC) et du mécanisme élargi de crédit (MEDC) approuvés en mai 2023 pour soutenir le programme économique du gouvernement ivoirien sur la période 2023-2026 visant à faire de la Côte d'Ivoire un pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure".

Dr Ange Ponou

Publié le 18/02/24 12:39

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

6Wfh4jBM6Kn3EFUrZujC8iX4loLVJ94-h00LnRwFV14 False