Guinée Équatoriale : 2 milliards USD de recettes pétrolières projetées en 2024

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 19h8min



La Guinée Équatoriale compte mobiliser 1 235,3 milliards FCFA de recettes pétrolières (environ 2 milliards de dollars US) au cours de l'exercice 2024, apprend-t-on de la loi de Finances de ce pays d'Afrique centrale. Ce montant représente 80,5% des recettes globales du pays, mettant en exergue la forte exposition du pays vis-à-vis de la manne pétrolière. Seulement, l'enveloppe escomptée est en baisse de 44% par rapport à celle mobilisée au cours de l'exercice 2022 et en hausse de 7% par rapport à 2023.

La projection de Malabo s'appuie notamment sur un prix moyen du baril de 65 dollars (bien loin du pic de 120 dollars atteint en juin 2022), une “baisse de la production de pétrole brut” à l'échelle nationale et “des difficultés de la chaîne pétrolière”, peut-on lire dans le texte de loi adopté par le parlement.

Le déclin de la production de pétrole de ce pays, d'environ 1,6 million d'habitants, a été amorcé au lendemain d'un incident survenu en septembre 2022 sur le champ de Zafiro, l'un des plus importants avec des réserves estimées à plus d'un milliard de barils. Selon le ministère des hydrocarbures, ExxonMobil qui exploitait ce gisement s'est retrouvé dans l'obligation d'interrompre la production après que de l'eau ait pénétré dans un navire de production.

Outre cet incident, la production d'hydrocarbure dans le pays est sur une tendance baissière depuis plusieurs années en raison du vieillissement des sites. Elle est ressortie en moyenne à 118 000 barils/jour en 2022, contre 140 000 à fin 2021, et 306 000 en 2010, soit une baisse moyenne de 7,4% par an, selon les données de l'OPEP. En décembre 2023 Malabo n'a produit que 55 000 barils/jour, soit très largement en dessous de son quota de 1,5 million fixé par l'OPEP.

La conséquence de cet état de chose est que l'économie équato-guinéene devrait à nouveau plonger en récession. Soit une croissance négative du PIB de -6,4% en 2024 venant de -5,2% en 2023. Précisons que le budget 2024 de la Guinée Équatoriale s'équilibre en ressources et en emplois à 2 079,8 milliards FCFA soit le 5e budget de la CEMAC, juste devant celui de la RCA qui est pondéré à 310 milliards FCFA.

Cédrick JIONGO

La Rédaction

Publié le 23/01/24 17:33

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

6Wfh4jBM6Kn3EFUrZujC8iX4loLVJ94-h00LnRwFV14 False