Le Ghana va créer un fonds fintech et innovation pour soutenir les startups

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ferme dans 5h11min

Le gouvernement ghanéen annonce le projet de création d'un Fonds d'innovation FinTech pour aider les startups à conduire la révolution numérique du pays.

Selon Dr Mahamudu Bawumia, vice-président de la République, cette initiative vise à garantir que le pays exploite la puissance de la technologie pour améliorer la productivité et la connectivité, afin d'autonomiser les individus grâce aux startups fintech et PME, relèvent plusieurs médias locaux.

Le vice-président qui a livré cette information lors du lancement officiel du premier Sommet africain 3i, dédié à l'innovation et la technologie, ce 26 février à Accra, capitale du Ghana, a déclaré que la révolution numérique du Ghana passait par la fintech et qu'il était donc impératif de le soutenir financièrement. Il a également défendu le programme national de numérisation du gouvernement au cours des sept dernières années.

Voir aussi - Ghana : OZÉ, la fintech spécialisée dans la comptabilité numérique, lève 3 millions de dollars

Selon lui, le gouvernement s'engage à mettre en œuvre des programmes générateurs de croissance en mettant l'accent sur la croissance des petites entreprises. Dr Mahamudu Bawumia souligne que les startups et les entreprises locales sont devenues des contributeurs clés à l'économie du pays, et qu'il faille améliorer davantage leur environnement.

Toutes les parties prenantes de l'industrie fintech et numérique ont été encouragées à unir leurs forces pour améliorer l'environnement législatif et réglementaire, afin de renforcer l'écosystème des paiements et positionner le Ghana sur la voie d'une inclusion financière durable.

Narcisse Angan

Publié le 27/02/24 18:02

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

eY6O_mQqyycQA-Embz5XCfWEFS-SCAGk2aOK0pcJHBA False