Nigéria : Les échanges extérieurs s’établissent à 26 milliards USD au 1er trimestre 2023

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 32h24min

Les performances commerciales du Nigéria ont enregistré une hausse entre le dernier trimestre de 2022 et le premier trimestre 2023. Toutefois, même si les résultats indiquent une légère hausse à la période donnée, comparés au premier trimestre 2022, on note que le commerce a baissé.

Les échanges commerciaux du Nigéria ont enregistré une hausse au premier trimestre de cette année (2023). C'est ce que révèle un rapport du Bureau national de statistique du pays (NBS) publié ce mardi 6 juin.

Le niveau des échanges extérieurs a atteint plus de 25,9 milliards de dollars, soit environ 12 000 milliards de nairas (environ 15 900 milliards FCFA) entre janvier et mars 2023. En comparaison avec les 25,2 milliards de dollars, soit 11 722 milliards de nairas (environ 15 453 milliards FCFA) réalisé au dernier trimestre de l'année 2022, cette performance représente une hausse de près de 300 milliards de nairas.

Au niveau des exportations, elles ont atteint 6 487,04 milliards de nairas, augmentant ainsi au premier trimestre 2023 de 2% (6 359,61 milliards de nairas au quatrième trimestre de 2022). Les importations totales sont passées à 5 559,88 milliards de nairas, en hausse de 3,67% au premier trimestre 2023 par rapport à la valeur enregistrée au quatrième trimestre 2022 (5 362,83 milliards de nairas).

Ces données restent toutefois en dessous des résultats du premier trimestre 2022. En effet, les exportations au cours de la période donnée en 2023 (5 559,88 milliards de nairas) ont diminué de 8,66% par rapport à celles enregistrées à la période correspondante en 2022 (7 102,11 milliards de nairas). Idem pour les importations qui ont chuté de 25,83% entre janvier et décembre 2023 (5 362,83 milliards de nairas), par rapport à la valeur enregistrée au trimestre correspondant de 2022 (7 495,67 milliards de nairas).

Les cinq premières destinations d'exportation du Nigéria au premier trimestre 2023 ont été les Pays-Bas avec 837,65 milliards de nairas, soit 12,91%, les États-Unis d'Amérique avec 579,35 milliards de nairas, soit 8,93%, l'Espagne avec 488,17 milliards de nairas, soit 7,53%, la France avec 487,34 milliards de nairas, soit 7,51%, et l'Inde avec 456,69 milliards de nairas, soit 7,04% des exportations totales. A eux seuls, ces cinq pays ont représenté 43,92% de la valeur totale des exportations du pays ouest-africains.

Plus de 11 milliards de dollars glanés grâce au pétrole au 1er trimestre

"Les huiles de pétrole et huiles obtenues à partir de minéraux bitumineux, brutes, avec 11,08 milliards de dollars (5 148,58 milliards de nairas), soit 79,37%, restent le produit dont les valeurs d'exportation sont les plus importantes au cours de la période considérée, suivi par le gaz naturel liquéfié, avec 622,36 milliards de nairas, soit 9,59%, et l'urée, même en solution aqueuse, avec 146,79 milliards de nairas, soit 2,26% des exportations totales", note le rapport.

Notons également qu'au niveau des importations, ce sont la Chine, les Pays-Bas, la Belgique, l'Inde et les États-Unis d'Amérique qui étaient les cinq principaux pays d'origine des importations nigérianes au premier trimestre 2023. La valeur des importations en provenance des cinq premiers pays s'élevait à 3 101,42 milliards de nairas, soit 55,78 % de la valeur totale des importations. Les produits les plus importés sont le "Moteur Spirit Ordinaire" (1 492,28 milliards de nairas, soit 26,84%), le "Gas Oil" (472,40 milliards de nairas, soit 8,50%) et le "Blé dur (pas en semences)" (249,22 milliards de nairas, soit 4,48%).

Jean-Marc Gogbeu

Publié le 06/06/23 15:27

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

rlE5iDidaOb3xmTxbzs-X4Av8wTLcZWvL9mdELaCFhk False