La référence de l'actualité économique dans l'UEMOA

sikafinance, bourse Côte d'Ivoire

Orphée MONNET-KÉBÉ, DG de Société Générale Capital Securities West Africa : ‘’Notre marché financier a soif d’innovations !’’

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 10h57min

Orphée MONNET-KEBE – Directeur général de Société Générale Capital Securities West Africa :

Notre marché financier a soif d'innovations !

 

 

Société Générale Capital Securities West Africa (SGCSWA) a pris des galons en 2020 malgré la crise sanitaire, se hissant au rang de la plus importante SGI de l'UEMOA avec 30% des volumes de transactions pour un marché qui compte une trentaine d'acteurs. Une performance remarquable réalisée par la SGI dirigée par Orphée MONNET-KEBE.

Innovation, inclusion financière, réforme du marché, dynamisation du marché secondaire, regain à la BRVM, etc., Orphée MONNET-KEBE, qui a une grande expérience du marché pour être passée successivement à la tête des filiales SGO et BTCC de Société Générale en Afrique de l'Ouest, se prononce sur des sujets majeurs du moment.   

 

2020 a été une belle année pour Société Générale Capital Securities West Africa classée première SGI de l'UEMOA et distinguée ‘'Meilleure SGI'' de la zone par la BRVM. Comment expliquez-vous un tel succès surtout dans le contexte singulier de l'année 2020 ?

2020 a effectivement été une année de succès pour Société Générale Capital Securities West Africa (SGCSWA), la SGI du groupe Société Générale en Afrique de l'Ouest a terminé l'année en première place du classement des SGI non seulement au niveau du volume de transactions réalisées (30% de part de marché) mais également au niveau de la valeur des transactions (25% de part de marché). 

La forte croissance des activités de courtage sur les actions et sur les obligations mais également celle du placement sur le marché primaire des obligations sont les principaux moteurs de ces succès.

Dans ce contexte particulier, cette distinction de " meilleure SGI " octroyée par la BRVM est le résultat du travail de toute l'équipe SG Capital Securities West Africa que je tiens encore une fois à féliciter à travers votre canal. Nous avons su adapter notre organisation et nos modes de travail afin de limiter les impacts de la crise sanitaire et rester à l'écoute de notre clientèle. La forte croissance des activités de courtage sur les actions et sur les obligations mais également celle du placement sur le marché primaire des obligations sont les principaux moteurs de ces succès. Nous avons mis à profit la période de " mini confinement " pour également identifier les éventuels griefs que peuvent avoir les clients pour nos services, en repensant carrément la stratégie et en se faisant le " partenaire le plus proche ". Nous avons cette année porté une attention particulière sur la compréhension des besoins de nos différents types de clients. Nous leur avons ensuite apporté les solutions qui correspondaient à ces besoins en prenant en compte les spécificités de chacun. Cette approche par les besoins s'est avérée payante. 

 

Quelle est votre particularité, en termes d'offres, sur le marché ?

Nous intervenons sur tous les services liés aux marchés des capitaux à savoir, le courtage, les émissions de titres, l'animation de marché, les introductions en bourse, le conseil en investissement boursier, les cessions et acquisitions de créances titrisées, la titrisation mais également sur les sujets d'ingénierie financière et de conseil (structuration et arrangement de levées de fonds), sur les services aux émetteurs, et sur les notes d'analyse et de recherche. 

Nous proposons à notre clientèle entreprise et aux institutionnels des solutions variées mais alignées chacune à un besoin bien exprimé. Vous noterez que nous avons une gamme complète de solutions pour nos clients, les fonds communs de placements proposés par notre SGO, Société Générale Capital Asset Management West Africa, viennent compléter la gamme. 

Enfin, nous mettons un point d'honneur à respecter les standards internationaux ; ainsi par exemple, les institutions sont servies en termes de conservation par notre Banque Teneur de Compte Conservateur BTCC SGCI (SGSS CI) afin de leur donner un excellent service complet de " post-trading ". Les FCP sont aussi déposés désormais chez la BTCC afin de garantir l'effectivité du service et contrôle dépositaire dans les normes du métier.

 

L'accessibilité du marché financier à une part plus importante de la population, notamment aux couches modestes, est un enjeu important pour l'inclusion financière. Comment le marché peut-il répondre à une telle problématique ?

Pour les couches modestes, l'accès au marché financier pourra se faire à travers le développement d'application mobile ludique permettant de se constituer un portefeuille boursier en quelques clics à l'instar de ce qui se fait déjà dans les pays de l'Afrique de l'Est où la commerçante au marché épargne tous les jours une partie de sa recette via une application lui permettant de souscrire à un organisme de placement collectif de valeurs mobilières OPCVM ...

Une personne sensibilisée à l'épargne est un potentiel futur investisseur sur notre marché financier.

 

Merci de retrouver le reste de l'interview dans la dernière édition de notre magazine " Marché Financier : Bilan et Perspectives " qui vient de paraître. Cliquer sur l'image en dessous pour le téléchargement (gratuit).

Jean Mermoz Konandi

Publié le 04/08/21 09:28

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.