BRVM : 1 477 milliards FCFA distribués aux investisseurs en 2021

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 5h9min

2021 a été une année faste à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), malgré la persistance de la pandémie liée à la Covid-19. En effet, le marché actions, le plus dynamique du marché financier régional, a enregistré une forte progression de 39,15% fin 2021, après avoir essuyé 5 années consécutives de baisse.

Autrement dit, les personnes qui ont acheté des actions à la BRVM en 2021, ont vu leur capital progresser en moyenne de 39,15%.

Notons qu'il s'agit de la 3ème plus importante performance de l'histoire de la BRVM, après celles de 2007 et 2013 où le marché actions avait enregistré des gains records de respectifs de 77,05% et 39,28%.

Cette situation qui traduit une hausse significative de la plupart des cours des actions cotées à la BRVM a permis par ricochet aux investisseurs d'empocher de belles plus-values.

Au-delà de ces niveaux élevés de plus-values engrangés, le marché financier régional a également distribué 1 477 milliards FCFA (2,55 milliards de dollars) aux investisseurs au cours de l'année 2021 au titre des dividendes payés, des intérêts sur les titres obligataires et le remboursement de capital de plusieurs emprunts obligataires, a annoncé Edoh Kossi AMENOUNVE, directeur général de la BRVM et du DC/BR, ce 25 novembre 2021 à l'occasion de la présentation du bilan 2021 des activités de son institution.

"Cela représente une forte injection de liquidité dans une économie pour la consommation, l'investissement en portefeuille ou non. Cela montre bien que l'activité du marché boursier est une activité motrice pour la croissance économique puisque l'épargne investie en valeurs mobilières est rémunérée par les dividendes, les intérêts payés sur les emprunts obligataires, et tout cela est retourné aux investisseurs", a ajouté AMENOUNVE.

Ainsi, pour lui, la Bourse régionale contribue significativement au financement de l'économie dans l'Union et à l'accélération de la croissance économique.

Une capitalisation boursière globale de plus de 13 300 milliards FCFA

En ligne avec cette évolution du marché financier régional, la capitalisation boursière globale qui est la valeur de l'ensemble des titres cotés à la BRVM au prix du marché, a atteint 13 332,46 milliards FCFA (23 milliards de dollars) au 31 décembre 2021, soit l'équivalent du 15% du PIB de l'Union, dont 6 085,42 milliards FCFA pour le marché actions et 7 247 milliards FCFA pour le marché obligataire.

Aussi, la valeur des transactions journalières a franchi un nouveau seuil en ressortant à 2,9 milliards FCFA, soit 5 millions de dollars, pour un volume journalier moyen de titres échangés de 983 078.

Plusieurs facteurs ont concouru à la remontée du marché financier régional en 2021, dont, entre autres, la résilience des économies de l'UEMOA, l'efficacité des mesures de relance, le faible niveau de valorisation des actifs, les bons résultats financiers réalisés par la plupart des sociétés cotées malgré la crise sanitaire, ainsi que les achats massifs réalisés par les investisseurs étrangers sur le marché obligataire.

On note également les réformes entreprises par la BRVM, notamment l'intégration des fractionnements et des volumes minimums qui a eu pour conséquence le renforcement de la liquidité du fait de la réduction du prix moyen d'une action.

2 nouvelles introductions en bourse attendues en 2022

S'agissant des perspectives pour l'année 2022, la BRVM envisage, entre autres, la finalisation du processus d'introduction en bourse de 2 nouvelles sociétés, la poursuite de la certification des PME devant intégrer le 3ème compartiment et la finalisation de l'étude de faisabilité relative à la mise en place d'un marché des produits dérivés.

Dr Ange Ponou

Publié le 26/01/22 12:52

1 commentaire sur cet article. Participez à la discussion.
folly


26/01/22 16:38
Bonsoir Dr, Folly depuis San-Pedro.
Bonne continuation...

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

MUD3UykhF9Ani0-t6KjrsCGOGCEeXhjd8oMFXztikIM False