Les 10 faits marquants de la BRVM en 2023

BRVM30000000 - BRVM30
La BRVM Ouvre dans 19h47min

Entre inflation, politiques de riposte de la Banque centrale et tension politico-militaire dans certains pays, le marché financier de la zone UEMOA a été plus résilient qu'en 2022. Après une quasi-stagnation à 203,22 points (+0,46%), le BRVM Composite, l'indicateur global de performance de la BRVM, a terminé l'année 2023 avec une hausse de 5,38% à 214,15 points, confirmant ainsi sa 3ème année consécutive dans le vert.

Cette performance s'inscrit par ailleurs dans le sillage de celles réalisées par la plupart des places boursières en Afrique et particulièrement dans la CEDEAO. La bourse nigériane (NGX) et celle du Ghana (GSE) ont enregistré des hausses remarquables de 48,66% et 28,07%, respectivement.

Dans cet article exclusif, nous revenons sur les 10 faits marquants de l'année 2023 à la BRVM.

        1 - Vingt-une valeur ont drivé la tendance du marché

L'année 2023 a été une période faste pour 21 valeurs qui ont engrangé des niveaux intéressants de plus-values, tandis que 23 valeurs ont terminé dans le rouge, quand 2 autres valeurs demeuraient stables.

Au niveau sectoriel, la bonne orientation du marché actions de la BRVM en 2023 a été essentiellement portée par les secteurs des finances et des services publics qui ont engrangé dans l'ordre, 14,45% et 8,64%.

L'analyse en termes de capitalisation fait ressortir le poids prépondérant du secteur des services publics (près de 50% de la capitalisation globale), véritable catalyseur de cette performance. Ce secteur regroupe en son sein les grosses capitalisations telles que Sonatel (1 798 milliards FCFA) et Orange Côte d'Ivoire (1 642,14 milliards FCFA).

Dans le detail, 12 actions ont particulièrement porté le marché avec une croissance de plus de 10% de leurs cours. BOA CI profite pleinement de la large gamme d'opportunités que présente le secteur bancaire ivoirien pour s'adjuger le top. Le titre s'est remarquablement illustré avec un impressionnant gain de 86,35%, faisant de lui, la plus belle affaire de l'année.

 

        2 - Un montant de 648 milliards FCFA distribué en 2023

En dépit du contexte particulier en 2022 et de l'appel à la prudence de la BCEAO relatif à la distribution de dividende des banques, les sociétés cotées de la BRVM ont réussi à offrir aux actionnaires un niveau de rémunération nettement supérieur à celui de l'année précédente. Ainsi, avec une progression de 25,82%, les dividendes distribués aux investisseurs se sont établis à 647,8 milliards FCFA (soit plus d'un milliard de dollars). Sonatel, Orange CI, Société Générale CI, Ecobank CI et la Société Ivoirienne de Banque sont les entreprises qui se sont démarquées en distribuant respectivement 166,7 milliards FCFA ; 126,008 milliards FCFA ; 38,27 milliards FCFA ; 33,58 milliards FCFA et 27,46 milliards FCFA à leurs actionnaires. On note également la distribution de 500 millions FCFA de Nei-Ceda CI à ses actionnaires, une première depuis son introduction en bourse.

En revanche, Uniwax, Setao et Solibra n'ont pas distribué de dividendes compte tenu de leurs résultats peu reluisants.

        3 - Brandon Mc Cain rachète les parts du groupe SUNU pour 19,11% dans la BICICI

Après le départ de BNP Paribas et Proparco au profit du consortium composé de la BNI, la CNPS, la CGRAE et la CDC-CI un an plus tôt, la modification de l'actionnariat se poursuit à la Bicici. En effet, le groupe de bancassurance SUNU qui détenait 19,11% du capital de la banque est sorti du capital au profit de Brandon & MCain Capital, une société d'investissement fondée par Ahmed Cissé, le président actuel du patronat ivoirien et par ailleurs président du conseil d'administration de la banque. Brandon & MCain Capital a acquis ces parts, d'un volume d'un peu plus de 3,185 millions d'actions, au coût nominal unitaire de 6 945 FCFA, représentant un investissement de 22,12 milliards FCFA (33,5 millions d'euros).

Voir aussi : Côte d'Ivoire : Le groupe SUNU cède ses parts dans la BICICI pour 22 milliards FCFA

 

        4 - Le groupe Vista annonce des pourparlers pour le rachat des parts de ECP dans Oragroup

Vista group, a signé un accord avec un consortium d'investisseurs privés dirigé par la firme Emerging Capital Partners. Le montant de la transaction n'a pas été révélé, mais cet accord lui permettra d'être l'actionnaire majoritaire d'Oragroup avec plus de 61% des parts. A en croire certaines sources, le deal entre le fonds afro-américain et le groupe de Simon Tiemtoré serait bloqué par un écart de valorisation. En effet, alors que ECP annonce un montant de 250 milliards FCFA, le groupe burkinabè table sur 150 milliards FCFA. Il convient également de noter que les performances du groupe ont enregistré une légère baisse de 3,03% du résultat en 2022, qui s'est établi à 19,2 milliards FCFA.

Voir aussi : Oragroup : Le Groupe Vista annonce un accord pour la reprise des parts d'ECP

 

         5 - La BRVM franchit le cap historique des 8 000 milliards FCFA

L'un des important fait pour la BRVM durant cette année 2023, a été le franchissement pour la première fois de cette place boursière du niveau historique de 8 000 milliards FCFA de capitalisation. Cet évènement est intervenu le 12 septembre 2023, alors que les valeurs Société Générale CI et Orange CI avaient atteint des sommets psychologiques dans un contexte de hausse généralisée.

A la suite de cette embellie, la BRVM s'est hissée le 20 septembre 2023 au rang de 5ème plus grand marché en Afrique avec une capitalisation boursière s'élevant à 12,861 milliards de dollars, au détriment de la bourse de Nairobi avec dont la capitalisation s'est établie à 9,77 milliards dollars.

Le principal catalyseur de cette belle opération de la BRVM est imputable à l'entrée à la cote de Orange Côte d'Ivoire à fin 2022 pour une capitalisation avoisinant les 20% de la capitalisation globale du marché. Pour un prix unitaire de 9 500 FCFA lors de l'OPV, l'action a suivi une bonne évolution en prenant pour support 10 500 FCFA.

En ce qui concerne l'animation des investisseurs, l'on relève une régression au niveau du volume global transigé qui s'est chiffré à 122,08 millions, soit un recul de 45,8% par rapport à l'année 2022. Malgré cette contraction, la valeur des transactions s'est accrue en passant de 174 milliards FCFA en 2022, à 246 milliards FCFA en 2023 pour une hausse de 41,2%, témoignant d'une bonne évolution des valeurs.

         6 - CREDIT D'AFRIQUE GROUP rachète Alios Finance en Côte d'Ivoire, au Cameroun et au Gabon

Le 12 décembre dernier, Tunisie Leasing et Factoring a annoncé avoir signé un accord avec la holding de droit ivoirien Credit d'Afrique Group dont le principal actionnaire est l'entrepreneur à succès Serge BILE, en vue de la cession de ses filiales.

Cette opération porte sur la cession de parts majoritaires des filiales d'Alios Finance en Côte d'Ivoire (Safca contrôlée à 52,02%) ; Alios Finance Cameroun (Socca 70,59%), et Alios Finance Gabon (Sogaca détenue à 72,89 % par Alios Finance).

Concernant la filiale ivoirienne, les performances financières demeurent moins reluisantes. En effet, si la société a enregistré des chiffres d'affaires en stagnation sur ces dernières années, le résultat se maintient dans le rouge, malgré une réduction de la perte observée depuis 2020. Ainsi, cette cession pourrait être imputable aux réalisations financières de ces filiales. Les coulisses de ce changement dans l'actionnariat de la société a eu un effet de boost sur l'action Safca à la BRVM, qui a terminé l'année avec la 3ème plus importante progression de 47,16%.

Voir aussi : CREDIT D'AFRIQUE GROUP rachète Alios Finance en Côte d'Ivoire, au Cameroun et au Gabon

 

            7 - Ecobank CI, Société Générale CI et SIB atteignent des sommets historiques

Cette année 2023 a su réconforter certains investisseurs de la meilleure façon possible. En effet, certaines valeurs ont atteint leurs plus hauts cours depuis leurs différentes introductions à la BRVM. L'on relève dans l'ensemble 5 actions qui ont franchi des seuils psychologiques. Ce sont entre autres, Ecobank CI qui n'avait jamais atteint le prix de 7 000 FCFA, Nestlé CI (9 400 FCFA), Orange CI (11 500 FCFA), Société Générale CI (18 800 FCFA) et SIB (5 700 FCFA). A cela s'ajoute des valeurs qui ont été remarquables dans leur évolution au cours de cette année, à l'image de Sonatel qui s'était hissée au cours de 18 000 FCFA.

Il est pertinent de relever que ces évolutions ne seront pas sans conséquence pour le marché. En effet, les cours étant à des niveaux notables, il serait peu probable que les bénéfices, dividendes et actifs nets puissent suivre la tendance. Le PER moyen de 10,6% enregistré en 2023, pourrait augmenter avec les fortes attentes des investisseurs, tandis que le rentabilité moyenne de 8,71% enregistrerait une baisse.

En partant de la préférence des acteurs de la BRVM pour le rendement du dividende, bon nombre de valeurs se retrouveraient sanctionnées si les analyses ne prennent pas en considération les plus-values observées.

             8 - Les meilleurs rendements offerts lors des publications

Lors des publications des états financiers de 2022, intervenues dans le courant de l'année 2023, certaines sociétés se sont distinguées par le niveau de rémunération qu'elles offraient à leurs porteurs. Dans ce top que nous avons relevé, il ressort un rendement de dividende moyen de plus de 10%, ce qui avait contribué, en plus des plus-values enregistrées, à conforter les arbitragistes qui ont opté pour le marché actions.

L'action BOA BF a été le challenger de ce classement avec un rendement de dividende notable de 11,09%, suivie de Palmci qui offrit 11,05%. Nestlé CI, BOA CI et SOGB referme la marche du top 5 avec des rendements respectifs de 10,79%, 10,40% et 10,30%. Au-delà de son aspect gratifiant, cet indicateur revêt une importance capitale dans les anticipations des investisseurs.

            

          9 - Sonatel a dû faire des concessions

Si Sonatel, le géant de la capitalisation boursière à la BRVM avait gardé jalousement sa position de leader incontesté depuis belle lurette, cette dernière s'est vue surclassée pour la 1ère fois, en entamant l'année en tant que numéro 2. Cette relégation au second plan de Sonatel s'est opérée au profit de sa consœur ivoirienne Orange CI dont la cotation était effective à fin 2022.

L'OPV de Orange Côte d'Ivoire a été de loin la plus importante jamais opérée sur le marché de la BRVM, tant en termes de montant que sur le volet développement du marché financier régional. Cette opération réalisée grâce au leadership de l'Etat de Côte d'Ivoire a créé une euphorie sur le marché de la BRVM qu'en seulement 72 heures, l'OPV de 141 milliards FCFA de titres a été clôturée, laissant certains investisseurs sur leur faim.

La cotation des titres est intervenue le 30 décembre 2022, suivie d'une performance de l'ordre de 15% en seulement 2 séances. Cette embellie de l'action a ainsi permis à Orange CI de surclasser Sonatel à l'entame de l'année 2023. Cependant, avec la consolidation post-IPO, Sonatel a pu retrouver sa place qu'elle partage désormais avec Orange CI, selon la loi de l'offre et de la demande.

Ces deux filiales du groupe Orange dictent conjointement la tendance du marché de la BRVM en consolidant plus de 42% de la capitalisation globale du marché.

            10 - Sika Finance distingué ''Média financier de l'année'' pour la 2ème fois d'affilée

Sika Finance a remporté pour la 2ème année consécutive la palme du meilleur média financier de l'année décernée le 12 mai à l'occasion de l'édition 2023 des BRVM Awards. Une nouvelle récompense pour un média qui a activement apporté sa pierre au rayonnement du marché au cours de ces quatre dernières années. 

Voir aussi : BRVM Awards 2023 : Sika Finance consacré pour la 2ème année ‘'Meilleur média financier''

Composé d'une équipe de journalistes économiques professionnels et d'analystes financiers, le média s'est fixé pour objectif de promouvoir le marché boursier régional en le rendant plus accessible au grand public, comme une référence dans les domaines économique, financier et en boursier.

Sékou Karamoko

La Rédaction

Publié le 01/02/24 17:25

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

6Wfh4jBM6Kn3EFUrZujC8iX4loLVJ94-h00LnRwFV14 False