Les réserves de change de la CEMAC progressent de 50% à 7 000 milliards à fin 2022

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 13h17min

Au 31 décembre 2022, les réserves de change de la CEMAC se sont nettement consolidés pour atteindre la barre de 7 000 milliards de FCFA (10,6 milliards d'euros) a indiqué dans une récente interview, Abbas Mahamat Tolli, le gouverneur de la BEAC, la banque centrale des 6 pays de la région. Sur la foi de cette donnée, les réserves de la région font ainsi un bond de 50,15% comparativement aux 4 662 milliards FCFA affichés un an plus tôt. Ce niveau permet d'assurer une couverture de 4,5 mois d'importations de biens et services.
 
Le gouverneur de la BEAC a expliqué que ce relèvement était à mettre à l'actif d'une " application rigoureuse " par son institution du dispositif règlementaire sur le change permettant ainsi d'accélérer le rapatriement des devises par les agents économiques. " En 2018, le volume de devises rétrocédées était à peine de 3 000 milliards FCFA. Aujourd'hui nous avons terminé l'année 2022 avec 12 000 milliards FCFA de rétrocessions à la Banque centrale grâce aux moyens de suivi, au recrutement du personnel spécifique, à la mise en place de procédures, et la discipline instaurée aux agents économiques ".
 
Cette accélération des rétrocessions coïncide avec l'arrimage des compagnies pétrolières et minières au dispositif règlementaire sur le change. Entré en vigueur en 2019, il n'est applicable à ces dernières que depuis le 1er janvier 2022, soit 2 années de grâce au cours desquelles les acteurs du secteur ont mené des pourparlers avec la BEAC pour obtenir des allègements spécifiques. Ainsi, elles ne rétrocèdent actuellement que 35% de leurs avoirs à l'étranger. Un pourcentage qui augmentera progressivement jusqu'à atteindre les 75% appliquées aux autres agents économiques. Le niveau actuel des réserves de changes dans la CEMAC est donc appelé à croître au cours des prochaines années compte tenu du poids du secteur extractif dans l'économie de la région.

Cette bonne dynamique des réserves de change dans la région tranche avec celle de la zone UEMOA où les réserves ont fondu de 19%.

Voir aussi - UMOA : Chute de 2 700 milliards FCFA des réserves de change à fin 2022

Pour rappel, les réserves de change de la BEAC sont constituées des avoirs extérieurs à vue (avoirs au Trésor français, billets étrangers et correspondants hors zone d'émission), des avoirs en or, des avoirs auprès du FMI et des autres avoirs extérieurs en devises gérés par la salle des marchés.
 
Fernand Ghokeng

La Rédaction

Publié le 14/03/23 13:28

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

wSy4FCOENbZbiPWcNw76xXxPluP82uOIK595uqoLSvQ False