sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

APE/Côte d’Ivoire : Début des suppressions de droits de douanes sur les importations de l’Union européenne

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 15h25min

La Côte d'Ivoire est passée à la phase de mise en œuvre concrète de l'APE, l'accord de partenariat économique avec l'Union européenne, depuis ce 9 décembre. Dans une note adressée à l'ensemble des opérateurs économiques datant du 6 décembre dernier, la direction générale douanes ivoiriennes a informé de la mise à exécution de la première phase des mesures de suppressions des droits de douanes qui portent sur un ensemble de 1 155 marchandises depuis ce lundi.

" Les produits concernés par ces 1 155 lignes tarifaires identifiés et reconnus originaires de l'Union européenne sont exemptés du droit de douanes lors de leur importation en Côte d'Ivoire pour la mise à la consommation ", explique l'administration douanière.

Voir aussi - En prévision du Brexit, le Royaume-Uni signe un APE avec 6 pays d'Afrique australe

L'APE est un accord de libre-échange qui lie l'UE et certains Etats africains comme la Côte d'Ivoire et le Ghana. Abidjan avait annoncé depuis le début de l'année qu'il entamait la mise en œuvre de l'accord.

En contrepartie, le pays bénéficie de même d'un accès au marché européen sans droit de douanes pour ses produits d'exportation, en l'occurrence le cacao, la banane, les conserves de thon. Un régime préférentiel dont il jouissait depuis des décennies dans le cadre des accords UE-ACP et qui est remis en cause par les convention de l'OMC, l'organisation mondiale du commerce.

Voir aussi - Côte d'Ivoire : Le déficit budgétaire se dégrade à 558 milliards FCFA à fin juillet

L'APE prévoit une libéralisation tarifaire en 5 étapes sur une période de 10 ans, entre 2019 et 2029. Un total de 6 128 marchandises est pris en compte dont 88% devront être libéralisées sur la décennie.

D'après les données de la CNUCED, en 2018, la Côte d'Ivoire avait exporté pour 4,7 milliards d'euros vers l'UE et importé pour 3 milliard d'euros, soit un solde excédentaire de 1,7 milliard d'euros.

Jean Mermoz Konandi

Publié le 12/12/19 17:43

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.