Cameroun : Olivier Baman nommé directeur général d’Alios Finance

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 19h14min

Olivier Baman prend du galon à Alios Finance. Le financier a été porté à la tête de la filiale camerounaise de la société de crédit-bail où il exerçait jusqu'ici en tant que directeur général adjoint. Il succède à Georges Ndzutue Fotso qui occupait le poste depuis juillet 2018. “Olivier est un homme compétent, plein d'énergies, plein d'idées, loyal et un leader transformationnel. Sous sa direction, Alios Finance Cameroun ira plus haut et plus fort, au service de sa clientèle”, a déclaré l'ex DG sur son compte LinkedIn.

Olivier Baman connaît bien Alios Finance puisqu'il y a passé près de 20 ans. C'est en en effet en 2005 qu'il rejoint le groupe en tant que chargé d'affaires d'entreprises. Il va progressivement gravir les échelons passant de gestionnaire de compte senior à directeur des ventes puis directeur marketing et du développement commercial du groupe. En 2019 il est coopté pour occuper le poste de directeur général adjoint. De nationalité camerounaise, Olivier Baman est titulaire d'un MBA en Marketing et d'un diplôme d'études supérieures en gestion financière. Le camerounais a également fait ses classes à l'Institut Universitaire Technologique de Douala où il a obtenu une licence professionnelle en administration et gestion des affaires.

Ce changement de dirigeant à la tête d'Alios Finances Cameroun intervient après que la maison mère d'Alios ait annoncé la cession de ses activités au Cameroun à Crédit D'Afrique Groupe, holding contrôlée par l'homme d'affaires ivoirien Serge Bilé. Les filiales ivoirienne et gabonaise font également partie de la transaction dont le montant n'a pas été dévoilé.

Voir aussi : CREDIT D'AFRIQUE GROUP rachète Alios Finance en Côte d'Ivoire, au Cameroun et au Gabon

Rappelons qu'en 2022, Alios Finance Cameroun représentait 53% de l'activité d'Alios en Afrique subsaharienne. Cette franchise a en effet réalisé une production de 32 milliards FCFA, un PNB (équivalent du chiffre d'affaires) de 4,663 milliards de FCFA et un bénéfice net de 1,049 milliard en progression de 32% par rapport à l'exercice. Le défi du nouveau dirigeant sera de maintenir ce cap de performance sur un marché où le crédit-bail se hisse difficilement au rang des produits financiers les plus prisés.

Cédrick JIONGO

La Rédaction

Publié le 08/02/24 14:23

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

6Wfh4jBM6Kn3EFUrZujC8iX4loLVJ94-h00LnRwFV14 False